Paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen Presbytère – 24, rue de La Madeleine – 49500 SEGRE – 02 41 94 41 16 Centre Pastoral – 2, rue Léon Foucault - 49500 SEGRE – 02 41 92 16 49

Relais de Chazé sur Argos

Correspondant relais

Simone Derouet – 02 41 61 40 67

 

CHAPELLE NOTRE-DAME

Située au lieu-dit de la Croix-Marie, cette chapelle fut construite en 1640. Au cours des années 1630, le prieur-curé de Chazé-sur-Argos, avait fait placer une statue de la Vierge bénie par l’évêque d’Angers, au lieu-dit la Croix, dans un chêne sous un petit arceau de bois couvert d’ardoise. Des pélerinages s’y établirent et des habitants des alentours donnèrent de l’argent pour la construction d’une chapelle. Le pignon ouest de l’édifice porte la date 1672, peut-être celle de son achèvement définitif ou d’une réfection. La sacristie nord fut construite au milieu du 19e siècle. Le décor intérieur est du 18e siècle. Les deux vitraux, de la maison Mégnen, Clamens et Bordereau d’Angers, datent de 1890 (vitraux figurant des miracles ayant eu sur les lieux). Ce petit édifice de plan rectangulaire présente un autel dédié à la Vierge sur le mur chevet est, couvert d’une fausse voûte en berceau en plein-cintre. La sacristie forme une aile rectangulaire en retour vers le nord.

CHAPELLE DE L’ESPERANCE

Située au lieu-dit de l’Espérance, cette chapelle privée fut construite au cours de la deuxième moitié du XIXème siècle. Le gros-oeuvre est fait de calacaire majoritairement, sorte de marbre provenant des carrières de la Veurrière.

EGLISE SAINT-JULIEN

Cet édifice du XIIème siècle se présente par un plan allongé avec nef de quatre travées et collatéraux couverts de fausses voûtes d’arêtes surbaissées s’ouvrant sur la nef ancienne par deux arcatures en plein-cintre supportées par de courtes colonnes à chapiteaux feuillagés. Le vaisseau central est couvert d’un berceau en plâtre. On accède aux étages du clocher par l’escalier en vis hors-oeuvre de la tour flanquant l’angle nord-est du clocher. La tour d’escalier d’accès au clocher, le clocher et la croisée du transept qui le soutient, sont du XIIème siècle. La nef, probablement du XIIème siècle également, a été ajourée latéralement lors de la construction des bas-côtés de 1857 à 1859 par Pierre-Jacques-Gustave Tendron. Le chevet et les deux bras du transept datent aussi de cette dernière campagne de reconstruction.

PRIEURE-CURE SAINT-JULIEN

L’église en croix-latine, à nef de trois travée droite en abside semi-circulaire, est voûtée en berceau de plâtre. Toute les baies plein-cintre ont été refaites. En façade, le portail à ressauts est surmontée d’une baie à deux formes ; baies identiques dans les bras du transept. L’édifice est réparé par la commune en 1820. Le choeur est restauré par la fabrique en 1849 ainsi que le clocher en 1850. En 1863 une restauration générale est mise en oeuvre par la commune et dirigée par l’architecte Châtelais.

Source : http://www.patrimoine-de-france.org/

Votre prière

Rédigez votre intention de prière.