Paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen Centre Pastoral 02 41 92 16 49 – Presbytère 02 41 94 21 16

La vocation religieuse

Anne-Marie Brière |  29 mars 2016 |   |  ,

La Vocation Religieuse

Dieu ne cesse d’appeler des hommes et des femmes à consacrer leur vie au service de l’évangile et de leurs frères.

L'appel aux vocations

Si vous ressentez l’appel de Dieu et souhaitez être guidé vers une vocation spécifique (prêtre, diacre, religieux(se), missionnaire, institut séculier),
contactez :
André FILLAUDEAU – 06 70 99 11 49
afillaudeau@diocese49.org

Les communautés religieuses

Envoyées par leur congrégation, ces communautés vivent l'évangile dans des lieux divers : écoles, quartiers, associations, service des malades, des personnes âgées ou en difficulté.

Les communautés religieuses de la paroisse

Vocations

L’APPEL AUX VOCATIONS

Journée mondiale de prières pour les vocations
Sur la paroisse
Dieu ne cesse d’appeler des hommes et des femmes à consacrer leur vie au service de l’Evangile et de leurs frères.

Si vous ressentez l’appel de Dieu et souhaitez être guidé vers une vocation spécifique (prêtre, diacre, religieux(se), missionnaire, institut séculier), contactez:

Père Romuald FRESNAIS : 06-12-25-04-59, romualdfresnais@hotmail.com

Sur le diocèse
Pour ceux qui portent en eux la question d’une vocation spécifique, pour ne pas rester seul avec ses questions, le service diocésain des vocations propose un Parcours d’accompagnement et de discernement.

Ce parcours peut durer un ou deux ans au rythme des réunions, week-ends de réflexion et des retraites.

Les participants choisiront un accompagnateur spirituel sur les conseils du service des vocations.

Contact : Pastorale des Vocations, 47 rue Volney – ANGERS

Séminaire de Nantes : http://seminaire.nantes.free.fr/
Site internet : Vocation du diocèse

LES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES DE LA PAROISSE

Envoyées par leur congrégation, ces communautés vivent l’Evangile dans des lieux divers : écoles, quartiers, associations, service des malades, des personnes âgées ou en difficulté.
Sœurs de Saint Charles

“Préférer la Gloire de Dieu, l’instruction et le soulagement des pauvres à tout intérêt.”

Leur mission :

Vivre un service d’humanité et témoigner de Jésus-Christ, Dieu fait homme pour sauver l’homme.

Donner priorité aux relations de proximité, d’écoute et d’accueil.

Engagement dans le visite à domicile des personnes âgées handicapées.

Participation à l’équipe d’aumonerie de la maison de retraite de Noyant-la-gravoyère.

Participation au Club de l’Amitié, à l’association ENVOL, au CCFD, à la Fraternité des handicapés, à Justice et Paix, au MCR, à la FEDEAR, à la mission ouvrière.

12 bd Léon Mauduit, 49500 SEGRÉ – 02 41 92 86 72
Oblates de l’Assomption

“Que ton règne vienne”    “Me voici, envoie-moi”

Religieuses missionnaires.

Sur Segré, les Oblates accueillent dans leurs locaux le lycée Bourg-Chevreau.

Les Oblates de l’Assomption on été crée en 1865 par le père Emmanuel d’Alzon , voici l’histoire:

Emmanuel d’Alzon est née en 1810 dans Le Vigan il a ensuite habité à Lavagnac (près de Nîmes). Tout en grandissant il eu la vocation de devenir prêtre. Il parti donc au séminaire à Montpellier en 1830. Mais en 1832 il parti au séminaire de Rome car il trouvait que le séminaire de Montpellier n’était pas très sérieux. Il fut donc ordonnée prêter à Rome en 1834, il n’avait alors que 24 ans. Il se mit toute de suite au services de la paroisse de Nîmes. Emmanuel d’Alzon est ensuite nommé rapidement vicaire général du diocèse. Il est passionné des hommmes et de Jésus-Christ, et se lance dans un programme d’évangélisation par l’éducation des jeunes, les prédications, les oeuvres de charité, la défense du pape… En 1845 Emmanuel d’Alzon prononce des voeux privées de religions. Cinq ans plus tard en 1850 il fonde la congrégation des Augustins de l’ Assomption. En 1863 il est reçu par le pape Pie IX et le pape lui dit à cette occassion qu’il bénissait les oeuvres d’orient et d’occident, or il n’y avait pas d’oeuvres en orient ni en occident, il compris donc que le pape voulait qu’il créé des oeuvres en orient.

Il envoya donc le père Galabert pour crée des oeuvres de charité. Mais il est difficile pour des hommes d’avoir la confiance des familles, il faut donc qu’Emmanuel d’Alzon trouve des femmes voulant bien allé en occident. Il confie cela au Père Hyppolite Saugrain qui lui trouve quelque femmes, très pieusent, vivant dans les montagnes. Les femmes acceptent et partent en orient pour travailler dans des écoles, dispensaires, et témoigner de leur foi. C’est come cela qu’est née les 1er Oblates de l’assomption en 1865. Après avoir donné toute sa vie à Dieu Emmanuel d’Alzon meurt, épuisé, le 21 novembre 1880.

7 rue du 8 mai 1945, 49500 SEGRÉ – 02 41 61 18 23
Communauté des Pères et Frères de Sainte Croix

“Prier,  enseigner, guérir”

Leur principale mission : l’éducation de la jeunesse

> Père Romuald FRESNAIS

> Père Luc-Marie BOUVIER

Notre Dame d’Orveau, 49500 NYOISEAU – 02 41 92 37 19

Date de création : 20/02/2010 : 10:01
Dernière modification : 23/07/2016 : 11:15
Catégorie : Proche de vous…
Page lue 3247 fois