Paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen Presbytère – 24, rue de La Madeleine – 49500 SEGRE – 02 41 94 41 16 Centre Pastoral – 2, rue Léon Foucault - 49500 SEGRE – 02 41 92 16 49

Un temps pour tout,….et pour tous

Les temps s'enchainent et se succèdent.
Après le temps du confinement, le temps du déconfinement. Et pendant ce temps, nous les chrétiens, nous avons vécu les temps liturgiques : le temps ordinaire, le temps de carême, le temps pascal, le temps de l'ascension pour nous diriger vers le temps de pentecôte. Le temps suit son cours.
Certains ont trouvé le temps long pendant que d'autres ont manqué de temps pour se consacrer à leurs tâches.
Les temps de rencontres ont du être annulés : pèlerinages, fêtes de familles, anniversaires, rencontres sportives, associatives, ludiques. Le beau temps était pourtant souvent au rendez-vous mais ces temps ne nous étaient pas permis, ni offerts.
Les temps de sacrements ont du être reportés : Eucharistie, Baptêmes, Mariages, Ordinations.
Et puis, d'autres temps nous ont marqué car ils se sont imposés : le temps des adieux ou des au-revoir. Plus que jamais, le temps nous a parfois surpris, ne nous laissant pas le temps de saluer celle ou celui qui nous était cher, pas le temps de témoigner à la famille notre soutien et notre affection, pendant que les proches et la famille vivaient un temps douloureux, un temps de solitude et de souffrance… Oui, car un temps où l'on a tant besoin de soutien qui se traduit par une église vide : c'est un temps de souffrance. Curieux temps que nous avons vécus là.
Dans son Exhortation apostolique Evangelii Gaudium, le pape François nous dit « Le Seigneur lui-même en sa vie terrestre a fait comprendre de nombreuses fois à ses disciples qu'il y avait des choses qu'ils ne pouvaient pas comprendre maintenant, et qu'il était nécessaire d'attendre l'Esprit Saint » (cf. Jn 16, 12-13).
Dans le texte de St Jean, au chapitre 16, 16-22, qu'évoque le pape François, Jésus dit « Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus ; encore un peu de temps, et vous me reverrez. » Alors, certains de ses disciples se dirent entre eux : « Que veut-il nous dire par là ?(…) Et puis : “Je m'en vais auprès du Père” ? ». Ils disaient donc : « Que veut dire : un peu de temps ? Nous ne savons pas de quoi il parle ». Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira ; vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie. La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l'enfant est né, elle ne se souvient plus de sa souffrance, tout heureuse qu'un être humain soit venu au monde. Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l'enlèvera ».
Puissions nous être animée de cette Espérance et faire confiance au temps (et à Dieu !) qui fait son œuvre.
Dominique COUVRAND Diacre permanent

Votre prière

Rédigez votre intention de prière.