Paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen Presbytère – 24, rue de La Madeleine – 49500 SEGRE – 02 41 94 41 16 Centre Pastoral – 2, rue Léon Foucault - 49500 SEGRE – 02 41 92 16 49

La crèche la croix et le tabernacle

19 juin 2019

Qu'y a-t-il de commun entre la fête de Noël, la fête de Pâques et la fête du Corpus Domini, aujourd'hui, qu'on appelle fête du saint Sacrement ?Au cœur du 19e siècle, le bienheureux père Antoine Chevrier, un prêtre du diocèse de Lyon, découvre le lien étrange qui peut parfois s'établir entre la misère matérielle et la misère morale, manquer de tout et être privé de Dieu par-dessus le marché ; c'était la redécouverte de l'intuition de Saint-Vincent-de-Paul ! Un soir de Noël, en 1856, il contemple une autre "misère", celle de l'enfant-Dieu, chemin étrange et beau que le Créateur emprunte pour nous rejoindre là où nous sommes et nous élever à Lui.Très vite il fait le lien entre l'abaissement de Noël, celui de la croix et finalement celui de la présence de Jésus dans l'Eucharistie, l'hostie consacrée : le Fils de Dieu en personne se rend accessible sous l'apparence d'un peu de pain ! Bien sûr, cela nous renseigne sur Dieu, qui masque sa puissance pour nous élever,sans que nous soyons écrasés ou disqualifiés ... mais cela nous indique également de quelle manière nous devons nous comporter les uns avec les autres, plutôt avec un visage d'humilité, afin d'élever les autres plutôt que nous-mêmes,par amour pour eux ; en outre et enfin, nous sommes entraînés à contempler la présence de Jésus sous l'apparence de nos frères ou de nos sœurs, qui sont là à côté de nous, et qui sont des tabernacles vivants pour Jésus !                   Père Emmanuel d’Andigné

Lire la suite

les Wemps (Week End Mission Prière Service )

5 juin 2019

Notre paroisse organise cette année avec une trentaine de jeunes de l’association WEMPS une mission à trois reprises : les 12 et 13 octobre à st Martin du Bois, les16 et 17 novembre à Châtelais, et les 14 et 15 décembre à la Chapelle sur Oudon. C’est une occasion unique de nous mobiliser pour ouvrir les portes de nos paroisses à ceux qui ne nous connaissent pas ou peu. Voici une lettre qu'ils nous adressent ...              Chers paroissiens, le mouvement des WEMPS (Week-Ends Mission Prière Service) rassemble des jeunes désirant se mettre au service de paroisses rurales pour organiser avec elle des temps de mission paroissiale. Accompagnés de ces jeunes de 17 à 30 ans, les paroissiens sortent à la rencontre des habitants de leurs communes pour leur proposer de faire un pas de plus vers Dieu et leur faire connaître les propositions de la paroisse. Ce mouvement est né en 2017 à l’initiative de jeunes étudiants. Plusieurs paroisses des diocèses de Moulins (Allier) et Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) ont déjà organisé des Week-EndsMission Prière Service.Nous vous invitons donc a nous rejoindre le samedi 14 septembre prochain (10h-14h) pour participer à la réunion préparatoire avec plusieurs jeunes des WEMPS pour organiser ces trois grands moments fraternels et spirituels : ils seront à la fois des temps de prière, de rencontre, d’évangélisation de fête et de gastronomie !Nous vous attendons nombreux, pleins de suggestions et de bonne humeur, nous avons besoin de chacun d’entre vous. A très bientôt !                 Les WEMPS

Lire la suite

L’effusion de l’Esprit, une grande attente de Dieu

31 mai 2019

Assez naturellement, on considère l'effusion de l'Esprit comme quelque chose que l'on désire nous et que Dieu nous accorde s'il le veut et quand il le veut ... et tout cela est vrai ! Nous désirons vraiment que le Saint-Esprit nous "visite", "descende", "souffle" sur nous, et nous sommes bien conscients que tout ça ne se produira que si Dieu le veut, et quand il le voudra, de la manière qu'il voudra, car "l'effusion de l'Esprit", comme on dit, est une "grâce", c'est-à-dire un don gratuit, que l'on ne peut pas acheter, même à coup de prières.Et pourtant, l'Effusion est avant tout un désir de Dieu : c'est très visible dans l’Écriture sainte, mais aussi dans l'histoire de l’Église et l'histoire des saints ; chez ces derniers, on constate que l'effusion est comme une sorte de lumière donnée et de force particulière qui permet à celui qui la reçoit de donner à sa vie une direction désormais définitive, aimante, joyeuse et qui produit du bien autour de lui. Et puis, c'est une question de logique : Dieu veut évidemment partager l'amour qui est en lui, l'Amour qui est Lui-même et qu'on appelle "Saint-Esprit". En somme, ce que nous allons tâcher de faire samedi prochain c'est ouvrir nos cœurs, les disposer à recevoir l'Effusion et puis ... Dieu fera ce qu'il voudra !      P. Emmanuel d'Andigné

Lire la suite

Après le mois de mai, le mois de juin !

22 mai 2019

Une des caractéristiques principales du mois de mai est qu'il est immédiatement suivi du mois de juin ... et de la même façon, la fréquentation de Marie, la prière mariale, la dévotion à Marie, sont toujours immédiatement suivies du culte rendu à Jésus, le Fils de Dieu, mort et ressuscité pour nous. Le mois de juin est le mois du Sacré-Cœur, il est aussi le mois de la fête du Saint-Sacrement et de la Sainte-Trinité, il est en quelque sorte le mois de Jésus !Avec saint Louis-Marie Grignion de Montfort, on peut même aller plus loin : le plus court chemin pour aller à Jésus est de passer par Marie ! En apparence, on ajoute un intermédiaire et on pourrait se dire il est plus direct d'aller à Jésus sans passer par Marie ; saint Louis-Marie a répondu à cette objection en disant que Marie avait été le choix de Dieu pour nous et que par conséquent, Il nous indiquait par là la route par laquelle on Le choisirait bien Lui ! Faire un autre choix que celui que Dieu a fait est une route périlleuse ...Plus précisément encore, on observe que Dieu a choisi Marie pour donner une chaire humaine à Jésus et que par conséquent la raison principale pour laquelle il faut passer par Marie pour aller à Jésus est qu'il s'agit d'une voie incarnée; un Jésus "sans Marie", dans notre pratique, risquerait de devenir un Jésus désincarné et donc qui relève plus de l'idée que de la réalité...

Lire la suite

CONFIANCE, OUI NOUS AVONS CONFIANCE DANS NOTRE EGLISE D'ANJOU !

15 mai 2019

En 2019, J’ai besoin de vous pour continuer à le manifester. Je vous propose d’agir de trois façons : Soutenez les acteurs paroissiaux - Des prêtres nous donnent leur vie, à chaque instant ils sont là, nous écoutent et nous réconfortent. Ils enseignent, témoignent, animent leur paroisse et prient pour nous. Ils ne sont pas seuls, des diacres et des laïcs sont à leur côté exerçant une mission auprès des enfants, des jeunes, des familles, des malades. Allons vers eux et disons leur « merci » Donnez avec cœur – Le denier de l’Église constitue une part essentielle de nos ressources. Il permet notamment de rémunérer nos 150 prêtres et contribue aux salaires des 96 laïcs ayant une mission d’Église (LEME). Dans une belle collaboration avec les prêtres, les LEME permettent à l’Eglise de rejoindre les familles, la jeunesse, les plus démunis. Par votre participation au denier en 2019, vous exprimerez votre confiance dans notre Église. Priez – Je vous invite enfin à prier pour tous ceux qui servent l’Église. Priez pour qu’elle grandisse en fidélité à sa mission. Priez pour ceux qui n’ont pas le réconfort de la foi, qui sont dans la peine et qui souffrent. Je vous invite à prier chaque mois pour une intention qui vous trouverez sur le site web du diocèse (). Vous pouvez déposer vos intentions. Nous allons ainsi faire grandir notre Église . Le diocèse d’Angers a besoin de votre soutien un chèque, un versement, un don, lui permet de vivre. L’Église a...

Lire la suite

Jour de prières pour les vocations

10 mai 2019

La vocation: promesse et risque L'appel du Seigneur rend porteur d'une promesse et en même temps, il demande le courage de risquer avec Lui et pour Lui.Dans l'histoire de chaque appel, ce sont toujours à partir de situations ordinaires de la vie: rencontre, lecture, une parole, un témoin que le Christ s'approche, qu'un attrait se fait sentir pour le mariage, le sacerdoce, la vie consacrée, le célibat. Là, se vit la surprise d'une rencontre où nous entrevoyons la promesse d'une joie capable de combler une vie.Une audace pousse à la découverte du projet de Dieu sur sa vie. Chacun de nous est appelé de façons diverses à quelque chose de grand. La vocation est une invitation à suivre Jésus au long de la route pensée pour nous, pour notre bonheur et pour le bien de ceux qui sont autour de nous.Par le baptême, nous recevons l'appel à la vie chrétienne qui est don,du fait d'être des enfants aimés du Seigneur rassemblés dans la grande famille de l'Eglise.Cette vocation de baptisé rend porteur d'une promesse de biens, d'amour et de justice pour soi-même mais aussi pour les contextes sociaux et culturels dans lesquels nous vivons, qui ont besoin de chrétiens courageux et d'authentiques témoins du Royaume de Dieu.Dans la rencontre avec le Seigneur, certains peuvent sentir l'attrait d'un appel à la vie consacrée ou au sacerdoce ordonné. Ces choix comportent de tout laisser pour suivre le Christ et de se consacrer complètement à Lui pour devenir collaborateur de son œuvre.Regardons Marie de...

Lire la suite