Paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen Centre Pastoral – 2, rue Léon Foucault - 49500 SEGRE – 02 41 92 16 49 / Presbytère – 24, rue de La Madeleine – 49500 SEGRE – 02 41 94 41 16

NOS SAINTS ANGES GARDIENS

La fête des archanges le 29 septembre rappelle l'essentiel de la vocation des anges : contempler Dieu et chanter sa louange. C'est aussi la rai-son d'être de la création et la mission primordiale de l'Église.
Pour sa part, la mémoire des anges gardiens le 2 octobre insiste sur un autre aspect : leur mission de présence fraternelle à nos côtés.
Dieu est le « créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible » (Symbole de Nicée-Constantinople). Les anges sont des créatures spi-rituelles et non corporelles. Chaque fête des anges est d'abord l'occasion de rappeler que « Dieu a tout ensemble, dès le commencement des temps, créé de rien l'une et l‘autre créature, la spirituelle et la corporelle, c'est-à-dire les anges et le monde terrestre ; puis la créature humaine qui tient des deux, composée qu'elle est d'esprit et de corps » (profession de foi du 4ème concile du Latran – Cf. Catéchisme de l'Église catholique (CEC) 327).
Dès l'Ancien Testament, les anges protègent et guident les patriarches : « Dieu donne mission à ses anges de te garder sur tous tes chemins. De leurs mains ils te porteront, pour qu'à la pierre ton pied ne heur-te » (Psaume 90). Cette mission continue : « Du début de l'existence au tré-pas, la vie humaine entourée de leur garde et de leur intercession. Chaque fidèle a à ses côtés un ange comme protecteur et pasteur pour le conduire à la vie (St Basile) » (cf. CEC 336).
En faisant mémoire des anges gardiens, les croyants demandent à Dieu de leur assurer « le bienfait de la protection des anges et la joie de vivre en leur compagnie pour toujours ». Cette mémoire les encourage aussi à inventer une « présence fraternelle » concrète auprès des autres, à prendre.

Votre prière

Rédigez votre intention de prière.