Paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen Presbytère – 24, rue de La Madeleine – 49500 SEGRE – 02 41 94 41 16 Centre Pastoral – 2, rue Léon Foucault - 49500 SEGRE – 02 41 92 16 49

les Fondamentaux de la foi

recente

l’Onction des malades

Ce sacrement est l'un des deux « sacrements de guérison » : au fond, l'Eglise ne fait que continuer, bien humblement, l'oeuvre du Christ pour les malades ; un théologien a dit : « l'Eglise, c'est le Christ Continué ». Laissons le Catéchisme de l'Eglise Catholique nous rappeler l'essentiel …
1503 La compassion du Christ envers les malades et ses nombreuses guérisons d'infirmes de toute sorte (cf. Mt 4, 24) sont un signe éclatant de ce ” que Dieu a visité son peuple ” (Lc 7, 16) et que le Royaume de Dieu est tout proche. Jésus n'a pas seulement pouvoir de guérir, mais aussi de pardonner les péchés (cf. Mc 2, 5-12) : il est venu guérir l'homme tout entier, âme et corps ; il est le médecin dont les malades ont besoin (cf. Mc 2, 17). Sa compassion envers tous ceux qui souffrent va si loin qu'il s'identifie avec eux : ” J'ai été malade et vous m'avez visité ” (Mt 25, 36). Son amour de prédilection pour les malades n'a cessé, tout au long des siècles, d'éveiller l'attention toute particulière des chrétiens envers tous ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur âme. Elle est à l'origine des efforts inlassables pour les soulager.
1532 La grâce spéciale du Sacrement de l'Onction des malades a comme effets :
– l'union du malade à la Passion du Christ, pour son bien et pour celui de toute l'Église ;
– le réconfort, la paix et le courage pour supporter chrétiennement les souffrances de la maladie ou de la vieillesse ;
– le pardon des péchés si le malade n'a pas pu l'obtenir par le sacrement de la Pénitence ;
– le rétablissement de la santé, si cela convient au salut spirituel ;
– la préparation au passage à la vie éternelle.

Votre prière

Rédigez votre intention de prière.