Paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen Presbytère – 24, rue de La Madeleine – 49500 SEGRE – 02 41 94 41 16 Centre Pastoral – 2, rue Léon Foucault - 49500 SEGRE – 02 41 92 16 49

Les diptyques du mois de février – épisode 3 la pauvreté et la richesse

recente

Dans l’Ancien Testament, être riche était plutôt très bien vu !C’était le signe de la bénédiction de Dieu … cela a subsisté dans les pays de tradition protestante, ce courant du christianisme ayant pris l’habitude de recourir plus au texte biblique brut qu'au trésor de la Tradition catholique sur ce sujet (comme sur d’autres !) ; cependant bien sûr, les textes de la Bible qui parlent de la richesse demandent aux riches de subventionner les pauvres, bien entendu !
Jésus, pour sa part, a utilisé plusieurs fois l’arme de la provocation pour bousculer cette certitude selon laquelle la richesse était forcément un don de Dieu : il nous a indiqué alors le chemin d'une « pauvreté » spirituelle pour recevoir les grâces de Dieu, pour « attirer» en quelques sortes le regard de Dieu sur nous … « heureux les pauvres de cœur !» a-t-il dit, et non pas les pauvres tout court … Par la suite, la Tradition a repris toutes ces intuitions, en unissant à la fois le principe de subvention des pauvres, mais aussi la pauvreté
spirituelle, et avoir plutôt une mentalité de pauvre, plutôt que de rechercher faussement à être pauvre alors que bien sûr personne ne recherche cela !Madeleine Delbrêl a dit : « être pauvre, ce n’est pas intéressant, tous les pauvres sont bien de cet avis ; ce qui est intéressant, c’est le Royaume, et seuls les pauvres le possèdent ». Soyons donc les pauvres les uns des autres, mais aussi les riches les uns des autres, à tous points de vue, sachant recevoir des autres ce qu'ils nous apportent et faire humblement don de nos charismes et de nos richesses matérielles autour de nous.
P. Emmanuel d’Andigné
24, rue de la Madeleine
49500 SEGRE

Votre prière

Rédigez votre intention de prière.