Paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen Presbytère – 24, rue de La Madeleine – 49500 SEGRE – 02 41 94 41 16 Centre Pastoral – 2, rue Léon Foucault - 49500 SEGRE – 02 41 92 16 49

La petite fille Espérance

Un écrivain français du 20e siècle, Charles Péguy, a écrit de merveilleuses pages sur les trois vertus théologales, la Foi, l’Espérance et la Charité, que nous avons reçues au baptême : son point de vue n'est évidemment pas théologique ou catéchétique, il s’agit de littérature, mais d’une littérature profondément chrétienne ! Il compare la Foi et la Charité à deux grandes personnes, fortes, puissantes, et il est vrai que la Foi en Dieu et l’amour du prochain paraissent même à ceux qui ne sont pas chrétiens des réalités robustes et convaincantes … tout se passe comme si l’Espérance était quant à elle plus petite, plus faible, parce que entourée de nombreuses preuves qu’il n’y a plus rien à espérer ; pourtant Péguy a bien montré que l’Espérance est aussi puissante qu’elle est fragile, la puissance d’une petite fille qui fait ce qu’elle veut de son père ou de sa mère …
Notre espérance de la Résurrection donne l’impression d’être toute petite, à cause de la somme de souffrances et de mort qui nous entoure, avec ce sentiment de la défaite de Dieu et de l’impuissance de l’Eglise à faire réellement bouger les choses et transformer le monde. Cependant, force est de reconnaître que de nombreux régimes se sont écroulés, de nombreuses entreprises humaines se sont arrêtées, mais que la « petite fille Espérance », depuis 2000 ans, avec ses deux grandes sœurs de la Foi et de la Charité, toutes trois porteuses de l'Eglise et portées par elle, continue son chemin, avec l’audace, la puissance intérieure, la faiblesse extérieure et finalement la fidélité de celle qui se fie d'avantage à Dieu qu'aux hommes !
Abbé E. d'Andigné, curé de la paroisse

Votre prière

Rédigez votre intention de prière.