Paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen Presbytère – 24, rue de La Madeleine – 49500 SEGRE – 02 41 94 41 16 Centre Pastoral – 2, rue Léon Foucault - 49500 SEGRE – 02 41 92 16 49

La joie d'être prêtre

recente

Une nouvelle série débute : la joie d'être prêtre
En vue du 4ème dimanche de Pâques, dimanche du Bon Pasteur, voici trois témoignages de prêtres, durant les trois prochaines semaines …
Dans ma vocation, il y a une grande part de mystère, bien sûr, puisque Dieu est dans l'affaire, mais il y a une chose dont je suis sûr : c'est l'attirance pour l'Eucharistie (comme une fleur de tournesol tournée vers le soleil) qui est à l'origine de ma vocation ; ce désir date de mon enfance, et ne m'a jamais quitté ; célébrer la messe est un acte extraordinairement beau, dont je sens la très grande importance, et je ne m'habitue pas à la richesse d'un tel mystère. Quel contraste entre la pauvreté du bonhomme et la sublimité de l'acte !
Et puis j'ai découvert en devenant prêtre un autre très beau pilier de ma vie : le sacrement du pardon. A vrai dire, c'est ce sacrement qui m'avait converti, en tant que baptisé, déjà … et que j'utilise régulièrement pour continuer ma conversion !
Pas un instant, quand je confesse, je ne juge la personne qui se confesse … pas un instant je ne la culpabilise, au contraire, je suis souvent en train de lui trouver des excuses, car je sais que le risque d'être trop dur avec soi-même est plus dangereux que le risque d'être complaisant (alors que les deux sont mauvais, bien sûr). J'ai appris, avec le « métier », à respecter la relation particulière et intime qui unit le pénitent avec son Père céleste. C'est aujourd'hui le dimanche de la miséricorde, et ce très bel acte de ma vie –confesser- me donne beaucoup de joie : quelle intensité humaine, quelle qualité de conversation, que c'est beau d'entendre parler quelqu'un sa relation avec Dieu et avec les autres, pendant ces trois minutes où l'on va au fond des choses !
Il y a aussi d'autres belles réalités, mais ces deux-là suffiront pour cette semaine : j'en laisse un peu pour mes confrères …

Votre prière

Rédigez votre intention de prière.