Paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen Presbytère – 24, rue de La Madeleine – 49500 SEGRE – 02 41 94 41 16 Centre Pastoral – 2, rue Léon Foucault - 49500 SEGRE – 02 41 92 16 49

Bon pèlerinage nous disait-on…

Aller à la rencontre de ce pays qui a connu tant d'événements aussi bien porteurs d’espérance que conflictuels est encore prenant aujourd'hui. Ça laisse des traces. C’est une expérience inoubliable que de lire la tempête apaisée, les béatitudes, la multiplication des pains et de nombreux autres textes de l'Évangile sur les
lieux où Jésus a enseigné à ses Apôtres.
Jérusalem, lieu de pèlerinage par excellence, du Mont des Oliviers (ascension, Notre père, Gethsémani), en passant par la porte du Lion, on retrouve de toutes petites ruelles où Jésus a fait son chemin de croix au milieu des passants, des marchands, jusqu'au Saint Sépulcre (Golgotha, pierre de l'onction, tombeau du Christ). Jérusalem, où les juifs (mur des lamentations), les musulmans (le dôme du Rocher), les chrétiens (St Sépulcre), les touristes cohabitent. Jérusalem, où les apôtres ont suivi Jésus (St Pierre en Gallicante, le Cénacle). Beaucoup de signes de la présence du Christ.
Puis notre route a continué sur les bords du lac de Tibériade où Jésus marchait sur les eaux, où il s'est manifesté à ses disciples après la résurrection. Puis à Capharnaüm, où il a enseigné dans la synagogue à de nombreuses reprises. Et enfin Tabgha où Jésus a nourri la foule de 5000 hommes après avoir fait son grand sermon au mont des Béatitudes. Durant notre pèlerinage, mais pour moi particulièrement en Galilée, grâce aux évangiles, nous avons réussi à mieux « visualiser » tous ces moments du ministère de Jésus. Mettre ses pas sur les chemins de Jésus est une expérience. Toucher du doigt le contexte géographique, historique, religieux et culturel de Jésus petit enfant à Bethléem, jeune à Nazareth, adulte prêcheur, guérisseur et consolateur sur les bords du lac de Tibériade, persécuté, mort et ressuscité à Jérusalem, voilà qui renouvelle notre foi en Jésus, Christ, Fils de Dieu, Sauveur. Nous avons porté dans la prière en ces lieux tous ceux qui nous sont chers  nos familles, nos amis, nos communautés. Notre pèlerinage en Terre sainte a commencé, mais il ne se termine pas. Porteurs d'un tel capital emmagasiné dans notre coeur sur cette Terre de la Promesse, nous sommes heureux de vous en témoigner la lumière, remède efficace contre la désespérance.
Comme disait soeur Emmanuelle en arabe ” Yalla en avant  ” !                               shoukran

Votre prière

Rédigez votre intention de prière.