Paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen Presbytère – 24, rue de La Madeleine – 49500 SEGRE – 02 41 94 41 16 Centre Pastoral – 2, rue Léon Foucault - 49500 SEGRE – 02 41 92 16 49

La joie du don

7 mai 2021

Des jeunes lycéens de notre paroisse sont confirmés par Monseigneur Delmas à Candé en ce beau jour du 9 mai 2021 : bien sûr, nous nous réjouissons pour eux et pour leurs familles, mais c'est aussi l'occasion de nous apercevoir que nous-mêmes, lorsque nous avons été confirmés, nous avons reçu "le don de Dieu", qui lorsqu'il est descendu en nous s'est en quelque sorte "partagé" en sept .. . les sept dons de l'Esprit-Saint : la sagesse, qui nous fait réagir comme Dieu ; la science, qui nous permet de savoir qui est Dieu ; l'intelligence, qui nous permet de regarder à l'intérieur des choses et non pas à leur superficie ; le conseil, dont nous avons grand besoin pour prendre des bonnes et prudentes décisions ; la force, qui est une grâce spirituelle de tenir dans les épreuves d'une façon qu'on ne constate que plus tard ; la crainte de Dieu, qui est la mesure de la distance qui nous sépare de sa grandeur et qui peu à peu se remplit d'amour ; enfin la piété, ce lien intime et confiant qui nous relie à Dieu, en particulier dans la prière. Évidemment, soyons prudents, on ne peut évidemment pas enfermer un don de l'Esprit Saint dans des phrases aussi courtes ... il y a bien sûr des vases communicants, de la "circulation" entre ces dons, qui en fait n'en forment qu'un : "sois marqué de l'Esprit Saint, le don de Dieu", comme dit la formule de confirmation. En tous les...

Lire la suite

Est-il vraiment utile de prier pour les vocations ?

23 avril 2021

Depuis longtemps déjà, le 4ème dimanche de Pâques -parce que c'est le dimanche du Bon Pasteur, qui nous fait penser à Jésus, le seul prêtre au sens parfait du terme- est la journée mondiale de prière pour les vocations : une grande supplication s'élève jusqu'à Dieu pour qu'il nous envoie les prêtres dont nous avons besoin ... mais est-ce que notre prière peut changer quelque chose ? Dieu attendrait-il notre prière pour nous « envoyer des vocations » ? Permettez-moi de commencer en répondant que, lorsque j'étais petit garçon et que je voyais les grandes personnes prier pour les vocations, je me suis dit intérieurement "ça, c'est pour moi..." cela a donc a eu une utilité immédiate dans mon cas (et je ne suis pas le seul) ! Cependant, prier pour les vocations est avant tout et surtout un acte d'obéissance à Jésus, qui a dit "priez le Père des cieux pour qu'il envoie des ouvriers à sa moisson" : Jésus pensait alors aussi bien aux évangélisateurs qu'aux prêtres, notons-le, sans doute pour qu'il y ait une rencontre entre le désir de Dieu, qui est d'appeler gratuitement des prêtres pour sa gloire, le besoin de l'Eglise, pour se structurer en vue de la mission, et enfin le besoin que le monde a de rencontrer ces ouvriers de la miséricorde divine ... j'ai souvent expérimenté ce besoin dans la rue, dans les bars et dans les restaurants (vivement la réouverture !). Lançons-nous donc dans une neuvaine de prière pour les vocations et...

Lire la suite

Peut-on faire mieux que Jésus ?

15 avril 2021

En voilà une drôle de question ... à laquelle on a envie de répondre "eh bien non, évidemment ! Jésus, c'est Jésus, tout de même, et nous à côté, nous sommes des moucherons !" Comment pouvons-nous penser faire plus grand que Jésus ? C'est pourtant ce que Jésus lui-même a dit dans l'Évangile : "celui qui croit en moi fera les mêmes œuvres que moi, il en fera même de plus grandes, puisque je m'en vais vers le Père" (Jean 14, 12). Vous avez bien lu : si nous croyons en Jésus, nous ferons des œuvres plus grandes que les siennes ... on pense évidemment ici à Saint Vincent de Paul ou à Mère Teresa, pour ne prendre que ces deux exemples, dont l'oeuvre a été évidemment beaucoup plus importante que celle de Jésus, mais évidemment ils n'ont pu réussir que parce que Jésus ressuscité était leur grand trésor, qu'ils avaient reçu l'Esprit Saint -qui n'est autre que l'Esprit de Jésus ! Tout le temps Pascal est une grande attente de l'Esprit Saint, qui nous fera faire des œuvres plus grandes que celles de Jésus, car Jésus n'est pas un philosophe ou un sage qui nous aurait laissé un héritage intellectuel que l'on essaierait d'appliquer dans une vie morale, mais bien plutôt le Fils de Dieu vivant, vivant en nous, agissant par nous et demandant clairement à ses disciples : "faites les mêmes choses que moi et même de plus grandes !" Cela veut dire donc que Jésus continue d'agir à...

Lire la suite

Quasimodo, le dimanche aux trois noms

10 avril 2021

Tout le monde connaît bien le roman de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, qui a rendu célèbre le « Bossu » de Notre-Dame : il s’agit dans l’histoire d’un enfant difforme découvert à quatre ans devant cette église par un prêtre un dimanche de Quasimodo ... mais saviez-vous que le dimanche qui suit le jour de Pâques s'appelle le « dimanche de Quasimodo » ? En effet depuis des temps immémoriaux l'antienne d'ouverture qu'on appelle aussi "introït (ou chant d'entrée, si vous préférez !) de la messe du deuxième dimanche de Pâques commence par les mots suivants "Quasi modo geneti Infantes ..." alléluia ... "comme des enfants nouveau-nés, désirez ardemment le lait spirituel !" Mais on appelle également ce dimanche le dimanche "in Albis"... ce que l'on pourrait traduire par le dimanche "en blanc" : en effet, ce jour-là se termine l'octave de Pâques (les 7 jours qui suivent la fête de Pâques), où les baptisés de Pâques peuvent déposer leurs vêtements blancs après avoir fêté pendant 8 jours leur régénération ! Enfin, depuis maintenant quelques années, on appelle ce deuxième dimanche le "dimanche de la miséricorde", selon le vœu de Jean- Paul II, qui a voulu ainsi faire connaître les révélations faites sur la miséricorde divine par sainte Faustine, car la prière d'ouverture de ce dimanche mentionne la miséricorde de Dieu qui se manifeste dans la résurrection !

Lire la suite

2 bonnes nouvelles

27 mars 2021

vendredi 19 mars les statuts de l'association des Amis de la chapelle SaintJoseph ont été déposés pour participer à la sauvegarde de la chapelle du même nom ; Philippe Cazaban a accepté d'en assurer la présidence ! L'aventure va donc pouvoir commencer. Vous aviez su sans doute que le père Roger Piffard avait repris son service de semaine depuis lundi, il reprend également les messes dominicales ce weekend des 20 et 21 mars. Mais où en est-on pour le chœur de Segré ? j'aimerais bien pouvoir répondre à cette question ! Je sollicite les administrations les unes après les autres (ABF, commission diocésaine d'art sacré, cabinet d'architectes et municipalité), qui chacune prend des mois à répondre à mes démarches ... notre meilleur espoir ces jours-ci est que la municipalité nous accorde une "délégation de maîtrise d'ouvrage" (cela signifie que la paroisse devient décisionnaire pour la mise en œuvre et le paiement de ce projet et uniquement de ce projet) ... j'ai fait la demande dans ce sens le 9 octobre dernier, et j'attends la réponse de la municipalité depuis ce moment là ... je les ai relancés début février et je viens de recevoir un message comme quoi le courrier devrait arriver "sous peu" ... tout dépend ce que l'on met sous les mots !) ; l'étape d'après est que les trois autres protagonistes susmentionnés se mettent enfin d'accord sur un projet qu'ils proposeront à la paroisse (et je ne sais pas ce qu'ils attendent !) Bonne nouvelle pour la paroisse...

Lire la suite

Entendez la clameur des pauvres !

18 mars 2021

Depuis 60 ans, le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement - Terre Solidaire écoute et entend la clameur des pauvres comme nous y invite avec force l'Evangile. Depuis 20 ans, les acteurs des pays du Sud, partenaires du CCFD-Terre Solidaire nous ont conduits à faire du soin de la sauvegarde de la Création une orientation stratégique. Pour cela, le CCFD-TS a mis en place un partenariat avec des acteurs des pays du Sud qui voulaient se mettre au service des plus vulnérables dans leur pays comme Laudato Si nous y appelle aujourd'hui. A chaque période de Carême, le pape François, nous rappelle combien il est important d'être à l'écoute de son prochain, d'être bienveillant et de faire preuve de charité pour bâtir un monde plus juste et plus fraternel. Chacun de nous est invité, par son engagement, à contribuer à "habiter la même maison". Participer à la collecte du CCFD-Terre Solidaire fait partie intégrante de ce geste de solidarité. Ainsi, nous permettons de rendre concrète l'Espérance de Pâques, celle qui conduit les hommes de toute la terre à redécouvrir ensemble la joie d'une fraternité réconciliée. L'équipe du CCFD-TS du Haut-Anjou

Lire la suite